Comment apaiser un enfant qui est excité le soir et qui ne veut pas aller se coucher ?

L'enfant ne veut pas aller se coucherLorsque vous devez aller coucher votre enfant et qu’il ne veut pas, cela peut-être un vrai casse-tête. Il est énervé, il ne songe qu’à s’amuser, il ne veut pas aller se coucher.

En appliquant certaines règles chaque jour, vous serez en mesure de calmer en douceur votre enfant pour qu’il aille se coucher.

En diminuant l’état d’excitation de votre enfant pour favoriser la préparation au sommeil

L’enfant ne passe pas d’un état d’excitation à un état calme en un coup de baguette magique. Il faut un peu de temps pour qu’il puisse retrouver un certain état d’esprit. Comptez environ deux heures avant le coucher de votre enfant. Par exemple, votre enfant va aller se coucher à 20h30. Dès 18h30, mettez tout en œuvre pour qu’il ne soit pas sujet à des sources d’excitation. Créez une atmosphère propice à la détente.

En éloignant toute source d’excitation pour ne pas perturber l’endormissement de votre enfant

Deux heures avant le coucher, il est important d’éloigner de votre enfant toute source d’excitation, telle que la télévision, la radio, les jeux trop bruyants.

En privilégiant des repas légers pour faciliter le sommeil

En mangeant des repas légers et sains, il sera moins sujet à des problèmes de digestion. Son sommeil sera moins perturbé. C’est comme pour les adultes, si vous mangez trop le soir, vous n’êtes pas à l’aise la nuit. Vous pouvez vous sentir ballonné.

En installant un cadre routinier

L’enfant a besoin d’une certaine routine. Répétez chaque jour plus ou moins le même scénario.
Par exemple, avant de manger, vous pouvez lui proposer de jouer dans sa chambre pendant un certain temps. Puis par la suite, il peut vous aider à mettre la table.
Une fois que tout le monde à manger, soumettez-lui la salle de bain pour qu’il puisse se laver et ainsi se mettre en pyjama. Terminez par des histoires pour qu’il s’endorme.
L’utilisation d’un minuteur ou d’un sablier peut-être intéressant pour la gestion du temps. L’enfant sait que lorsque cela sonne, il doit passer à autre chose.

a partager .Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × cinq =