mon enfant n’aime pas les légumes

faire mangé les légumes

Il n’aime pas les légumes

Pas moyen de lui faire avaler, sans déclencher une crise, ne serait-ce qu’une infime bouchée des épinards que vous lui avez concoctés. Même les éternels encouragements : « Mange tes légumes et tu deviendras grand » n’ont plus d’effet. Alors pour que enfant redécouvre le goût des fruits et des légumes frais, suivez les conseils des spécialistes

 

Rétablir la confiance

 

« J’aime pas ! (…) C’est pas bon ! Je veux pas goûter ! » Ces protestations, vous les entendez à chaque fois que vous lui présentez une assiette remplie… de légumes. « Tu goûtes avant de dire que tu n’aimes pas ! » Bref, au bout d’une heure de chantage et de cris, vous jetez l’éponge et vous lui préparez une assiette de frites… Le rejet total de ces aliments est classique car « les légumes, plus que les fruits, sont des étrangers pour les enfants. Il n’y a pas de relation de confiance qui existe entre eux et les légumes comme celle qui s’établit instinctivement avec la viande,ill faut d’abord le familiariser avec la grande famille des légumes ». Et pour cela, il existe d’autres méthodes que le forcing ou le chantage.

 

Apprenez-le à identifier ses goûts

 

Chez l’enfant, les préférences gustatives sont de puissants déterminants des choix alimentaires et l’aversion, un des principaux obstacles à la consommation de légumes. C’est pourquoi un test de préférence suffit, bien souvent, à déterminer les goûts de votre enfant. « Il faut l’exposer aux légumes à plusieurs reprises, et cela dès qu’il est en âge de mastiquer. Petit à petit, ses goûts vont se porter sur un ou plusieurs légumes ». Bien sûr, il faudra s’armer de patience… Mais une fois sa préférence affichée, sa consommation de légumes va augmenter et cela sans que vous ayez à le forcer ! « Toutefois, pour que la relation de confiance s’instaure entre ces aliments et l’enfant, les parents doivent l’accompagner dans cette découverte.

Techniques de camouflage

Les préférences alimentaires sont façonnées par l’expérience : on peut apprendre à aimer pratiquement n’importe quoi. Alors pour que votre enfant goûte un maximum de produits, pensez à incorporer les légumes en petits morceaux à des recettes d’omelettes, de riz, de sauce à spaghetti, à une purée de pomme de terre ou un sauté à la viande. On peut aussi en réduire une partie en purée pour les faire « disparaître » dans la recette. Apprenez donc à camoufler, à présenter différemment ces aliments, car l’art de la table et les couleurs jouent un rôle important dans les choix alimentaires des enfants.

a partager .Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest