Comment reprendre son enfant quand il fait une bêtise ?

Comment reprendre son enfant quand il fait une bêtise. Voici un sujet qui absorbe bien les esprits des parents.

S’occuper de son marmot c’est merveilleux mais exigeant. Et quand notre chère petite tête brune y met du sien pour faire une bêtise, on peut se sentir vite débordée.

Prendre conscience que nous avons besoin de révolutionner notre façon d’éduquer

Sous le coup de l’énervement ou de la fatigue, on peut rouspéter et rabaisser le petit par des phrases assez dures. Lui dire par exemple « T’es méchant, t’es vilain ». On aimerait tellement que le bambin cesse ses bêtises, qu’il nous obéisse et qu’il devienne sage. Et au bout du compte après s’être bien énervée on se sent fatiguée, on peut même culpabiliser. On a l’impression de stagner.

Ce n’est pas la bonne solution. Nous reformulons ce que nos anciens pratiquaient. Au lieu d’aider notre poupon nous l’humilions, cela projette une mauvaise image de soi à l’enfant.

On entend beaucoup parler de l’éducation positive

Élever avec bienveillance, permet de discipliner son enfant avec amour sans le rabaisser. Cette forme d ‘éducation est très profitable car elle valorise le petit. Quand il fait des bêtises vous lui faites remarquer que ces actions ne sont pas bonnes. Ce ne sont que les actes auxquels vous faites référence et non à sa personnalité. Vous n’allez pas l’humilier. Mais seulement l’aider à ce qu’il prenne conscience de ses actes. Vous allez lui faire prendre conscience qu’il peut mieux faire.

Etre patiente et compatissante avec son enfant

Ce ne sera pas facile tous les jours car il y a des moments où l’on est plus ou moins patiente. Nos vieilles manières d’agir doivent être détrônées pour laisser place à ce nouveau procédé d’éducation. Armez-vous de compassion. L’apprentissage est long mais tout le monde sera gagnant. Le môme prendra au fil du temps conscience du bien et du mal. Il réfléchira. Vous en tant que parent vous serez moins tendue plus sereine. Votre bambin aura confiance en lui-même.

 

 

a partager .Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest